Anmelden (DTAQ) DWDS     dlexDB     CLARIN-D

Brockes, Barthold Heinrich: Herrn B. H. Brockes, [...] verdeutschte Grund-Sätze der Welt-Weisheit, des Herrn Abts Genest. Bd. 3. 2. Aufl. Hamburg, 1730.

Bild:
<< vorherige Seite
Des Philosophes.
Sur les Sens incertains sa doctrine s' assure;
Il ne croit rien, que leur rapport.


Cherchant a s'echaper de cette nuit profonde,
Les plus Sages de Grecs se demandoient toujours,
Ou l'on avoit puise la matiere du Monde,
Et quel Moteur a commence son cours?
Comme eternelle admettant la Matiere,
Et renoncant a concevoir,
D' ou l'on en peut tirer l'Origine premiere,
Ils connurent hors d'elle un Souverain Pouvoir
Qui forma ses beautez, son ordre, sa lumiere.


Pherecyde est celui, qui montra le premier,
Qu'il falloit que du Monde un DIEU faut l'Ouvrier.


Le Sage de Clasomene
Reconnoissoit aussi la Raison souveraine;
Et par-la chez les Grecs, d'un commun sentiment,
Il fut nomme l'ENTENDEMENT.
Du Monde il donnoit la naissance,
La forme, le gouvernement
A la supreme Intelligence,
Au pouvoir de l'Esprit Divin:
Et non a l' aveugle Puissance,
Ou du Hasard, ou du Destin.


Dans les Discours divins, que prononcoit Socrat
De l'Arbitre eternel la connoissance eclate.
Plato[n]
Deſ Philoſopheſ.
Sur les Sens incertains ſa doctrine s’ aſſure;
Il ne croit rien, que leur rapport.


Cherchant à s’echaper de cette nuit profonde,
Les plus Sages de Grecs ſe demandoient toujours,
Ou l’on avoit puiſé la matiere du Monde,
Et quel Moteur a commencé ſon cours?
Comme éternelle admettant la Matiere,
Et renonçant à concevoir,
D’ où l’on en peut tirer l’Origine premiere,
Ils connurent hors d’elle un Souverain Pouvoir
Qui forma ſes beautez, ſon ordre, ſa lumiere.


Pherecyde eſt celui, qui montra le premier,
Qu’il falloit que du Monde un DIEU fût l’Ouvrier.


Le Sage de Claſomene
Reconnoiſſoit auſſi la Raiſon ſouveraine;
Et par-là chez les Grecs, d’un commun ſentiment,
Il fut nommé l’ENTENDEMENT.
Du Monde il donnoit la naiſſance,
La forme, le gouvernement
A la ſuprême Intelligence,
Au pouvoir de l’Eſprit Divin:
Et non à l’ aveugle Puiſſance,
Ou du Haſard, ou du Deſtin.


Dans les Diſcours divins, que prononçoit Socrat
De l’Arbitre éternel la connoiſſance éclate.
Plato[n]
<TEI>
  <text>
    <body>
      <div n="1">
        <div n="1">
          <div n="2">
            <div n="3">
              <pb facs="#f0042" n="12"/>
              <fw place="top" type="header"> <hi rendition="#aq"> <hi rendition="#b"> <hi rendition="#g"> <hi rendition="#k">De&#x017F; Philo&#x017F;ophe&#x017F;.</hi> </hi> </hi> </hi> </fw><lb/>
              <lg type="poem">
                <l> <hi rendition="#aq">Sur les Sens incertains &#x017F;a doctrine s&#x2019; a&#x017F;&#x017F;ure;</hi> </l><lb/>
                <l> <hi rendition="#aq">Il ne croit rien, que leur rapport.</hi> </l>
              </lg><lb/>
              <milestone rendition="#hr" unit="section"/><lb/>
              <lg type="poem">
                <l> <hi rendition="#aq"><hi rendition="#in">C</hi>herchant à s&#x2019;echaper de cette nuit profonde,</hi> </l><lb/>
                <l>Les plus Sages de Grecs &#x017F;e demandoient toujours,</l><lb/>
                <l>Ou l&#x2019;on avoit pui&#x017F;é la matiere du Monde,</l><lb/>
                <l>Et quel Moteur a commencé &#x017F;on cours?</l><lb/>
                <l>Comme éternelle admettant la Matiere,</l><lb/>
                <l>Et renonçant à concevoir,</l><lb/>
                <l>D&#x2019; où l&#x2019;on en peut tirer l&#x2019;Origine premiere,</l><lb/>
                <l>Ils connurent hors d&#x2019;elle un Souverain Pouvoir</l><lb/>
                <l>Qui forma &#x017F;es beautez, &#x017F;on ordre, &#x017F;a lumiere.</l>
              </lg><lb/>
              <milestone rendition="#hr" unit="section"/><lb/>
              <lg type="poem">
                <l> <hi rendition="#aq"><hi rendition="#in">P</hi>herecyde e&#x017F;t celui, qui montra le premier,</hi> </l><lb/>
                <l>Qu&#x2019;il falloit que du Monde un DIEU fût l&#x2019;Ouvrier.</l>
              </lg><lb/>
              <milestone rendition="#hr" unit="section"/><lb/>
              <lg type="poem">
                <l> <hi rendition="#aq"><hi rendition="#in">L</hi>e Sage de Cla&#x017F;omene</hi> </l><lb/>
                <l>Reconnoi&#x017F;&#x017F;oit au&#x017F;&#x017F;i la Rai&#x017F;on &#x017F;ouveraine;</l><lb/>
                <l>Et par-là chez les Grecs, d&#x2019;un commun &#x017F;entiment,</l><lb/>
                <l>Il fut nommé l&#x2019;ENTENDEMENT.</l><lb/>
                <l>Du Monde il donnoit la nai&#x017F;&#x017F;ance,</l><lb/>
                <l>La forme, le gouvernement</l><lb/>
                <l>A la &#x017F;uprême Intelligence,</l><lb/>
                <l>Au pouvoir de l&#x2019;E&#x017F;prit Divin:</l><lb/>
                <l>Et non à l&#x2019; aveugle Pui&#x017F;&#x017F;ance,</l><lb/>
                <l>Ou du Ha&#x017F;ard, ou du De&#x017F;tin.</l>
              </lg><lb/>
              <milestone rendition="#hr" unit="section"/><lb/>
              <lg type="poem">
                <l> <hi rendition="#aq"><hi rendition="#in">D</hi>ans les Di&#x017F;cours divins, que prononçoit Socrat</hi> </l><lb/>
                <l>De l&#x2019;Arbitre éternel la connoi&#x017F;&#x017F;ance éclate.</l>
              </lg><lb/>
              <fw place="bottom" type="catch"> <hi rendition="#aq">Plato<supplied>n</supplied></hi> </fw><lb/>
            </div>
          </div>
        </div>
      </div>
    </body>
  </text>
</TEI>
[12/0042] Deſ Philoſopheſ. Sur les Sens incertains ſa doctrine s’ aſſure; Il ne croit rien, que leur rapport. Cherchant à s’echaper de cette nuit profonde, Les plus Sages de Grecs ſe demandoient toujours, Ou l’on avoit puiſé la matiere du Monde, Et quel Moteur a commencé ſon cours? Comme éternelle admettant la Matiere, Et renonçant à concevoir, D’ où l’on en peut tirer l’Origine premiere, Ils connurent hors d’elle un Souverain Pouvoir Qui forma ſes beautez, ſon ordre, ſa lumiere. Pherecyde eſt celui, qui montra le premier, Qu’il falloit que du Monde un DIEU fût l’Ouvrier. Le Sage de Claſomene Reconnoiſſoit auſſi la Raiſon ſouveraine; Et par-là chez les Grecs, d’un commun ſentiment, Il fut nommé l’ENTENDEMENT. Du Monde il donnoit la naiſſance, La forme, le gouvernement A la ſuprême Intelligence, Au pouvoir de l’Eſprit Divin: Et non à l’ aveugle Puiſſance, Ou du Haſard, ou du Deſtin. Dans les Diſcours divins, que prononçoit Socrat De l’Arbitre éternel la connoiſſance éclate. Platon

Suche im Werk

Hilfe

Informationen zum Werk

Download dieses Werks

XML (TEI P5) · HTML · Text
TCF (text annotation layer)
TCF (tokenisiert, serialisiert, lemmatisiert, normalisiert)
XML (TEI P5 inkl. att.linguistic)

Metadaten zum Werk

TEI-Header · CMDI · Dublin Core

Ansichten dieser Seite

Voyant Tools ?

Language Resource Switchboard?

Feedback

Sie haben einen Fehler gefunden? Dann können Sie diesen über unsere Qualitätssicherungsplattform DTAQ melden.

Kommentar zur DTA-Ausgabe

Dieses Werk wurde gemäß den DTA-Transkriptionsrichtlinien im Double-Keying-Verfahren von Nicht-Muttersprachlern erfasst und in XML/TEI P5 nach DTA-Basisformat kodiert.




Ansicht auf Standard zurückstellen

URL zu diesem Werk: https://www.deutschestextarchiv.de/brockes_vergnuegen03_1730
URL zu dieser Seite: https://www.deutschestextarchiv.de/brockes_vergnuegen03_1730/42
Zitationshilfe: Brockes, Barthold Heinrich: Herrn B. H. Brockes, [...] verdeutschte Grund-Sätze der Welt-Weisheit, des Herrn Abts Genest. Bd. 3. 2. Aufl. Hamburg, 1730, S. 12. In: Deutsches Textarchiv <https://www.deutschestextarchiv.de/brockes_vergnuegen03_1730/42>, abgerufen am 13.04.2024.